Contactez-nous
+230 245 9209
Envoyez un message
contact@bulle-digitale.com

La revue de presse – Semaines du 21 et 28 mai 2018

Ça y est, Bulle Digitale est de retour pour vous apporter les informations cruciales du web des semaines écoulées ! On a le plaisir, cette semaine, de vous présenter notre revue de presse 2.0 : toujours plus riche et diverse en information, mais agrémentée de nouvelles rubriques pour une immersion plus approfondie dans l’univers du web et du marketing digital. Revue de presse 2.0 aussi parce qu’elle sera dorénavant publiée deux fois par mois, soit bi-mensuellement !

Ces deux dernières semaines ont été, comme d’habitude, remplies de news : entre nouveautés comme le RGPD, les mises-à-jour et les conseils, le web n’est pas resté en place une seconde.

Sans plus tarder, on vous invite à découvrir nos toutes nouvelles rubriques :

 

 

Référencement

Google et sa croisade pour le HTTPS

 

La semaine dernière, Google laissait échapper une nouvelle qui n’a pas plu à tout le monde, encore moins aux annonceurs… Arobasenet rapporte que Google annonçait en effet qu’ils allaient envoyer des avertissements aux annonceurs ayant des landing pages en HTTP, pour les informer qu’il vaudrait mieux passer à une connexion en HTTPS, plus sûre, “s’ils veulent faire des campagnes promotionnelles performantes via Google AdWords”.  

Il faut savoir que depuis l’année dernière, Google a rendu public son intention de rendre le net plus sur. Pour ce faire, Google a pris les sites ayant le préfixe HTTP (au lieu de HTTPS) pour cibles. A savoir que la différence entre ces deux types de page et qu’une page HTTPS est secure ou sécurisée, ce qui implique qu’aucune tierce personne ne peut voir l’échange d’information entre vous et le site web que vous utilisez. Cela n’est pas le cas pour les sites en HTTP. A partir de juillet de cette année, tout site web en HTTP se verra libellé comme “non-secure” par Google, ce qui entraînerait vraisemblablement une forte baisse du taux de fréquentation et d’utilisation des sites web en HTTP.

 

 

Culture Web

La rencontre RGPD et GAFA suscite l’indignation des utilisateurs

On n’aura pas attendu longtemps avant que la première plainte contre les réseaux sociaux ne soit déposée à la suite de l’introduction du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données). L’honneur est revenu à l’ONG None Of Your Business (NOYB), rapporte Tech Crunch, qui a déposé 4 plaintes contre Facebook, Instagram, WhatsApp et Android. Ne vous méprenez surtout pas — ces derniers ont respecté la date butoire du 25 mai, mais c’est leur façon de faire qui est décriée. L’activiste Maximillien Schrems, fondateur de NOYB, accuse les géants de la tech de ‘forcer le consentement’ pour l’utilisation des données : “ Facebook a même bloqué les comptes de ceux n’ayant pas consenti….— ceci n’est pas un choix libre, ça me fait plus penser à une élection Nord-Coréenne.”

 

 

Réseaux sociaux

Snapchat se préparerait à dévoiler SnapKit, pour développeurs

Snapchat s’ouvrirait bientôt aux développeurs, rapporte The Verge. Comme Facebook il y a quelques années de cela et après plusieurs années de renfermement, la plateforme ouvrirait dorénavant ses portes aux développeurs, avec une fonctionnalité appelée SnapKit. Pour ce faire, Snapchat donnerait l’accès à son système de connexion, aux fonctionnalités de la caméra en Réalité Augmentée (RA) ainsi qu’aux avatars BitMoji. Mais Snapchat compterait apprendre des erreurs de Facebook en matière de collecte et d’utilisation de données personnelles par des tierces personnes, cautionne The Verge. Pas question pour la plateforme qui concurrence Facebook de se voir confronté à un scandale équivalent à celui de Cambridge Analytica, surtout que Snapchat est très utilisé par les adolescents.  

 

Utiliser les stories Instagram pour augmenter sa portée

Le format stories devient de plus en plus populaire, si vous ne le croyez pas, voyez avec Facebook, dont les stories ont atteint les 150 millions d’utilisateurs ou même à Airbnb qui se prête au jeu avec des stories vidéo sur le voyage. Pour surfer sur cette tendance, AgoraPulse a proposé à ses lecteurs 4 conseils, dont : “Encouragez les utilisateurs à créer des CGU” (Contenu Généré par Utilisateur) en réponse à une question posée, “Utilisez les stickers hashtags d’Instagram” et avoir un hashtag de sa marque, “Utilisez les stickers de localisation” et “Lancez les stories ads” pour faire de la publicité qui renvoie sur votre site web.

 

 

Sites web

Un test sur les abonnements non-chronologiques met les youtubeurs en rogne

Cela fait un moment déjà que les youtubeurs se plaignent de la façon dont Youtube a changé : les mises-à-jour d’algorithmes, la culture de clickbait ainsi que la démonétisation et le nombre de vues en baisse. Un nouveau volet vient de s’ajouter à cette saga : tout dernièrement, Youtube testait l’utilisation d’algorithmes pour organiser l’onglet d’abonnements afin de faire en sorte que les nouvelles vidéos s’affichent de manière non-chronologique. Or, rapporte The Variety, l’idée même de ce changement aurait suscité une véritable vague de réactions négatives auprès des youtubeurs :

Mais Youtube réitère : ce n’est pour le moment qu’un test, et tout changement pris par rapport à la plateforme se fait après consultation auprès des abonnés et des youtubeurs.

 

 

Sources :

Arobasenet: https://www.arobasenet.com/2018/05/google-avertira-annonceurs-adwords-4700.html

Tech Crunch: https://techcrunch.com/2018/05/25/facebook-google-face-first-gdpr-complaints-over-forced-consent/

The Variety: http://variety.com/2018/digital/news/youtube-video-feeds-non-chronological-creator-backlash-1202821555/

The Verge: https://www.theverge.com/2018/5/29/17407334/snapchat-snapkit-ar-camera-developer-kit-login-platform

AgoraPulse: https://www.agorapulse.com/fr/blog/comment-augmenter-votre-portee-grace-aux-stories-instagram

Les derniers articles

Share This