Contactez-nous
+230 245 9209
Envoyez un message
contact@bulle-digitale.com

Conférence Google I/O 2018 : ce qu’il faut retenir

Google a tenu sa conférence annuelle pour développeurs du 8 au 10 mai dernier. Mais ça, vous le savez déjà si vous lisez notre revue de presse hebdomadaire. 😉

Au programme, des nouveautés annoncées pour les services Google, YouTube, et Android. Les changements étaient donc nombreux et en plus, Sundar Pichai, PDG de Google réservait quelques surprises à son audience… Si vous n’avez pas eu le temps de suivre la conférence, ou que le nombre de nouveautés vous a rebuté, ne vous en faites plus !

Bulle Digitale vous explique ces 3 jours de conférence en 3 thèmes !

 

Quand Google se fait vieux

 

Lors de cette conférence, aucune innovation majeure n’a été annoncée. Google s’est contenté de présenter les quelques améliorations apportées à ses produits et services phares : Google Maps, Google Assistant, Google Lens, Google News et Gmail entre autres (voir plus au bas). Rien de plus.

La raison ? Google a été créé en 1998, il y a donc déjà presque 20 ans. Utiles et encore très utilisés, leurs produits ont fait leurs preuves. Ils fonctionnent correctement, ont été adoptés par des millions de personnes, jouissent d’une réelle notoriété et par conséquent ne nécessitent plus d’innovations majeures pour exister et perdurer. Il faudra donc, comme de nombreux acteurs de la tech, se contenter d’innovations incrémentales, autrement dit mineures.

 

L’Intelligence Artificielle à la rescousse?

Comment faire pour répondre à la soif d’innovation de ses utilisateurs dans un contexte où leurs produits semblent ne plus pouvoir accepter d’évolutions majeures ?

Google a trouvé la solution : l’Intelligence Artificielle. Après une spectaculaire (et presque effrayante) démonstration d’appel passé grâce à Google Duplex, une intelligence artificielle capable de prendre rendez-vous seule chez le coiffeur, l’IA va semble-t-il progressivement être intégrée à leurs différents produits et services.

 

L’IA pour requinquer des applications vieillissantes

Google Maps a 13 ans, Google News en a 15 et Android presque 10 maintenant, ce qui n’est pas inconséquent dans l’univers de la technologie. Faisant d’une pierre deux coups, Google construit des ponts entre le « vieux » et le « neuf » et revitalise des applications vieillissantes grâce à l’IA.

 

Google News

Par exemple, Google News sera dorénavant alimenté par des articles, photos et vidéos d’abord analysés et choisis par un système IA qui vous fournira du contenu selon vos préférences, mais aussi au-delà de celles-ci pour promouvoir une diversité de sources, selon Google.

 

Smart Compose

L’IA s’introduit aussi dans Gmail avec la fonction Smart Compose, vous suggérant des façons de terminer vos phrases, à la manière d’autosuggest sur le moteur de recherches Google.

 

Google Lens

Avec Google Lens, votre caméra scanne les objets de votre quotidien, analyse ce que c’est et vous propose des actions à prendre basé sur ce qu’il voit.

 

À part Google Duplex, l’utilisation de l’IA se fait donc de manière plutôt conservative, servant encore une fois à améliorer des services existants plutôt qu’à en créer de nouveaux. Mais peut-être est-ce aussi pour ne pas brusquer ou effrayer les utilisateurs, déjà échaudés par l’implication de l’IA dans le scandale Cambridge Analytica avec Facebook.

 

L’expérience utilisateur hors ligne

Autre thème phare que beaucoup n’ont pas vu venir : l’expérience utilisateur hors ligne. L’annonce est surprenante parce que l’expérience utilisateur hors ligne n’a jamais réellement été prise en considération par Google. Au contraire, Google avait tout intérêt à faire en sorte que l’utilisateur passe du temps sur l’une de ses plateformes.

Ceci dit, Google a déployé plusieurs outils pour aider ses utilisateurs à contrôler leur utilisation, et ainsi les effets qu’a la technologie sur leurs modes de vie.

Sur la dernière version d’Android, par exemple, vous pourrez, grâce au Dashboard, surveiller vos activités sur vos appareils qui vous informera du nombre d’heures passées sur telle application et même du nombre de fois où vous avez déverrouillé votre smartphone. Il y a aussi App Time Limits, qui vous permet de bloquer des applications après un certain nombre d’heures (ou de minutes) d’utilisation. Le mode Do Not Disturb est aussi monté en puissance, pouvant bloquer tous les appels, notifications et vibrations du téléphone d’un simple geste (en le retournant face contre table).

Les derniers articles

Share This